La Compagnie



Véronique Frélaut effectue sa formation en danse contemporaine dès sa jeunesse avec Jacqueline  Robinson et Susan Buirge puis à New York chez Merce Cunningham, et Viola Farber. Après des expériences d’interprète dans diverses compagnies dans les années 80 : S. Buirge, S Holzer, C Gérard et A. Witzmann Cie ARCOR, Pat’ Obine et A Béranger, elle crée en 2002, le collectif Cinq sur Cinq puis en 2007 la compagnie Kalam’. Pédagogue, elle met en jeu sa recherche artistique à la marge des lieux habituels attachée au geste particulier, porteur de sens. : elle construit ainsi un processus de création autour de la transmission Nikolais en intégrant les approches innovantes du corps dansant. Directrice artistique et chorégraphe, elle élabore des créations interdisciplinaires et singulières, qui mêlent des artistes confirmés et atypiques dont la dernière Less is more est en cours de diffusion. 


Bernard Billa Scénographe : Ancien élève décorateur de l’école du TNS, a réalisé des décors en suisse, théâtre populaire Romand, comédie de Genève, théâtre mobile en Italie, et Cartoucherie de Vincennes, ainsi que des  décors de film au Théâtre national de Strasbourg. Il a occupé pendant plus de quinze ans le poste de programmateur et de chargé de mission art plastique à la ville de Beauvais. Depuis 2006 il a repris  a temps plein  ses activités artistiques de scénographe et plasticien.


Isabelle Lévy- Lehmann photographe : Etudie la photographie auprès de CL. et JP. Sudre à Lacoste selon les conseils de JL Sieff. Stages à l’ Ecole Nationale Supérieure Louis Lumière  et chez le portraitiste Horst Tappe. Installée à Paris depuis 1994 ,elle collabore régulièrement pour des établissements publics, Ministères, grandes entreprises , pour la presse nationale et internationale et pour la publicité en réalisant principalement des portraits et des reportages. Elle suit les créations des chorégraphes Ch.Gérard, V.Frélaut, Thomas Lebrun et Raphaël Cottin. A enseigné l’image fixe à l’ Ecole Spéciale d’ Architecture de septembre 2012 à septembre 2013. La galerie Bettina rue Bonaparte à Paris vend ses tirages de collection ( portraits d’artistes, écrivains, scientifiques, compositeurs…) en série limitée.
Céline Roger scénographe et costumière: formée à l’ESAT  de Paris. Travaille sur L’ile de France et la Picardie. Passionnée d’événements plastiques en rapport avec le spectacle vivant, elle intervient dans de nombreux festivals, décors de théâtre et aménagements de lieux comme le théâtre de Beauvais, festival d'Hiver et d'Eté à Clermont


Les interprètes
Rhadia Abdeddaim, Junior Benjamin, Jean Marie Biganzolli, Olivia Demet, Alexandra Lievoux, Karin Poiret, Remi Ragunath, Laurent Renai,   ccompagnés de : Nadège Rouland et Patricia Corson. Ils participent à « l’Atelier du peut être » depuis plusieurs années dans l’institution La Garenne du Val  Hevea, engagée dans cette démarche de création avec la compagnie. Ils ont pour la majorité, participé aux spectacles cités

 Les aléas d'elle  au Studio le regard du Cygne  2014 
 Les arpenteurs  abbaye de mériel  2014 
 Beuys Beuys, voyage au pays des origines en compagnie d'un lapin et d'un chapeau 2013 
 L’écorce de pierres  à Auvers en 2011,
Parcours poétique in situ  à l’Abbaye de Mériel en 2009
Lignes de fuites  à Eragny en 2007, 

Entre deux en 2006




.  


Julia Bou: Elle commence la danse au CNR de Saint-Maur puis ensuite à l'école du R.I.D.C. Elle y rencontre de nombreux chorégraphes et  participe à des créations: J.M. Vicente, A. Richard, C. Jenny. Professeur diplômé d'Etat en danse contemporaine depuis 2008, elle enseigne au conservatoire de Villejuif et Aulnay. En 2010 elle collabore avec C. Dury danseuse - photographe sur un projet à Paris: «air, architecture, impromptu ». En 2011, elle participe aux lundis de la danse organisée par Odile Cougoule ou elle interprète un solo sur le thème de la mélancolie. Elle présente au musée de la cité de la musique une création, «La Boîte à Mélancolie» Depuis octobre 2013, elle est étudiante en licence 3 au département danse à l’université de Paris 8 et poursuit son parcours de pédagogue et de danseuse chorégraphe.


Julie Meyer-Heine est formée à la London Contemporary Dance School, au Conservatoire de Montpellier et à l'Ecole Française de Yoga. Interprète, elle travaille avec les chorégraphes: Didier Théron, Gabriel Hernandez, François Verret, Maîté Fossen, Christine Gérard, Daniel Dobbels; en 2012, elle travaille avec Laurence Pages et Christina Towles sur le projet "Trois souffles". Artiste chorégraphe, elle crée «Blaue Ligestuhl», pièce pour enfants et «Les jeux de l’Olympe» autour des liens entre la danse et le parfum. Titulaire du DE, elle intervient dans le cadre d’actions artistiques, de formations, de la danse au Bac, auprès du Centre National de la Danse, du Prisme, du Théâtre à Rambouillet, du dispositif d’Eure et Loire de danse àl’école, de Conservatoires.


Ghislaine Louveau: Danseuse, poursuit en parallèle de son activité professionnelle de psychomotricienne sa formation en danse contemporaine en participant aux ateliers de recherche de Christian Bourigault, Agnès Dufour, et Christine Gérard. En 2012, elle s'éloigne de la clinique psychomotrice pour se consacrer entièrement à la danse et intègre les RIDC. Elle y obtient un Diplôme d’Etat de professeur de danse contemporaine. Aujourd’hui, elle partage son temps entre son travail d’interprète auprès des chorégraphes Mariam Faquir, Laetitia Doat, Bleuène Madeleine et Véronique Frélaut, des projets performatifs plastiques avec les artistes Natalia Jaime-Cortez, ou Iris Dittler et l’enseignement.



Mathieu K’Danett : Après avoir oeuvré dans les arts appliqués, le design graphique et l’audiovisuel, en 2005, Matthieu K’Danet découvre le théâtre. Il intègre le conservatoire de Cergy-Pontoise, d’où il sort diplômé en septembre 2010. En 2008, il rejoint la compagnie  «les Zigônez ». Il approfondie sa formation au CNAC, à Chalons en Champagne, avec C Paga, P. Rizza, et E. Blou. Il joue sous la direction de S. Ollivier,  J. Dragutin, X. Maurel, J-F. Maurier, et danse sous la direction de T. Verges, Ch. Bourrigault . Depuis 2007, il mène des ateliers de clown-théâtre à destination des publics handicapés et autistes. IL met en scène des créations de théâtre clown, et des "Kabak", cabarets décalés .

Stéphanie Roussel : Danseuse , chorégraphe pour les Défilées de la Biennale de la Danse de Lyon, l’INSA danse-étude, le CREA à Aulnay sous bois, les RIDC à Paris… Collabore avec C. Bastin, le Concert Impromptu… Elle gagne les 1er prix de chorégraphie aux concours Volinine et de Châtillon dans les années 80. Elle tourne avec sa Cie La Clepsydre de Arles à Lille, d’Avignon à Paris et enseigne à l’école du Ballet du Nord, au Centre National de la Danse de Lyon, au CRD de Yerres, à L’ENS Paris et récemment auprès d’adolescents autistes.  En 2004 elle crée avec A. Koseleff et F. Robert le collectif « Chantier Majeur », lieu de rencontre avec d’autres créateurs.


Christine Gérard apporte un  Regard extérieur. Crée la compagnie ARCOR en 1979, elle y écrit plus d’une trentaine de chorégraphies. En 2012 2013, elle est interprète chez T. Lebrun pour « La jeune fille et la mort». Pédagogue reconnue, elle enseigne au CNSMDP, au RIDC, à Micadanses, au théâtre de l’Espal au Mans. L’association  soutient administrativement les créations et les diffusions actuelles. www.christinegerardchoregraphe.com







 De nombreux artistes ont participé aux  créations précédentes  



Sylvie Berthomé
Nathalie Colantes 

Valentine Mahe 

Bleuène Madelaine
Laurence Pagés

Mélanie Perrier

Sylvie Da silva 




Musiciens 

Olivier Marcaud
Jean marc Portal  

Florent  Thiant
Miche Urbani