LESS  is MORE

Autres Détails page actualités 

Création 2015 /2016  








Ne pas télécharger les photos d'Isabelle Lèvy-Lehmann sans autorisation
























Les interprètes de la nouvelle création 


Junior Benjamin est accueilli au Foyer de vie La Garenne du Val à Mériel récemment. Il rejoint depuis un peu plus d’un an l’atelier de recherche chorégraphique de la compagnie et s’est investi très rapidement. Son aisance corporelle et ses capacités physiques, apportent une énergie nouvelle au groupe. IL est interprète pour la version 2014 de Beuys Beuys au chapiteau Turbulences, les Arpenteurs, puis de nouveau participe à la nouvelle création.   

Jean Marie Biganzolli
vit au Foyer de vie La Garenne du Val à Mériel. Depuis 10 ans, il s’extériorise et exprime ses émotions grâce à cette recherche. Danseur au regard énigmatique, fort de sa présence, il apporte de l’étrangeté et nous questionne : Qui regarde qui ?  IL est interprète depuis 2009 dans les créations de la Cie kalam’ : L’écorce des pierres, Lignes de fuite, invitation inattendue, Beuys Beuys, les  Au bout du fil, Les Arpenteurs et Less is more.

Julia Bou :
Elle étudie la danse au CNR de St Maure et RIDC : rencontres nombreux chorégraphe et participe à des créations : J.M. Vicente, A. Richard, C. Jenny. Professeur diplômé d'Etat en danse contemporaine depuis 2008, elle enseigne au conservatoire de Villejuif et Aulnay. En 2010, elle collabore avec C. Dury danseuse - photographe sur un projet: « air, architecture, impromptu ». En 2011, elle participe aux lundis de la danse organisée par O. Cougoule ou elle interprète un solo sur le thème de la mélancolie. Elle présente au musée de la cité de la musique une création, « La Boîte à Mélancolie ». Depuis octobre 2013, elle est étudiante en licence 3 au département danse à l’université de Paris 8 et poursuit son parcours de pédagogue et de danseuse chorégraphe. Elle est interprète pour la Ci Kalam’ sur Beuys Beuys en 2013, les Arpenteurs et la nouvelle création Less is More.


Clément Langlais Depuis 2014, comédien permanent du Théâtre du Cristal. Participe à la création 2015 du Théâtre du Cristal, mise en scène d’Olivier Couder, chant, danse, magie, théâtre : « Cabaret des frissons garantis ». Il Participe à un court-métrage: « Les résidents » de Marie Demaricourt en 2015, « Chantier artistique », mise en œuvre par Patricia Zehme, au Vent se Lève ! à Paris. Il se forme aux Arts de la scène à l’IME et au  Conservatoire d’Argenteuil : chant, danse. Il suit l’Atelier hebdomadaire de théâtre pendant 5 ans, au Théâtre du Cristal, avec Patricia Zehme et Olivier Couder puis suit un stage de danse avec la chorégraphe Kaori Ito. Il est interprète pour la compagnie Kalam’ pour la nouvelle création Less is More.


Coralie Moreau. Elle découvre le théâtre en 2004, et participe à un atelier théâtre amateur, mise en scène par Jean-François Lafaille. Elle intègre le Théâtre du Cristal en 2010. Elle participe aux créations : Blanche neige (Futur composé 2014), Le dernier cri (Dieppe), Lointain intérieur (2012 2013 l’Apostrophe, le vent se lève, et Madrid) la “Parade de clowns” avec Eric Morin-Racine et la dernière création Cabaret des frissons garantis, mis en scène par Olivier Couder. Elle participe à plusieurs court- métrage : les résidents de Marie de Maricourt, les acteurs singuliers de Marion Stalens, le cerveau d’Hugo de Sophie Révil pour France 2 .Elle se forme au chant avec Patricia Zehme, et en danse avec Philippe Lafeuille. Elle rejoint la Cie kalam’ pour la nouvelle création Less  is More.

Karine Poiret vit au Foyer de vie La Garenne du Val à Mériel. Elle rencontre la danse dès son plus jeune âge et montre un réel plaisir de danser. Elle traverse la technique classique, jazz, orientale avec laquelle elle participe au festival Futur Composé de 2010. Depuis 10 ans, elle participe aux ateliers de recherche de la compagnie Kalam’. Grâce à la danse, la fragilité de Karine retrouve de la confiance. Elle aime s’évader dans cet univers poétique partagé et rassurant. Ses angoisses se libèrent, chaque pas efface le temps pour suggérer, fuir, s'adresser, retenir, rencontrer, interroger. Elle participe comme interprète à toutes les créations de la compagnie depuis 2009.

Rémilatah Ragunath est accueillie au Foyer de vie La Garenne du Val à Mériel. Dans le cadre d’un atelier de danse orientale, elle participe au festival Futur Composé de 2010. Depuis 10 ans, la confiance la métamorphose, elle prend plaisir à se mettre en valeur et se confronter au regard de l’autre. Chaque représentation est une nouvelle victoire qu’elle s’approprie avec fierté et transcendance. Elle participe comme interprète à toutes les créations de la Cie Kalam’ depuis 2009.


Projets d'action culturelle  autour de cette création  
Deux possibilités
version  1  "Décliner , combiner deux écritures scéniques : chorégraphie et scénographie"


version 2 "Regarder dedans , Voir dehors" 
Trois points de vue : chorégraphie, scénographie et photographie 

Traverser un processus de création en complémentarité
Développer son imaginaire son potentiel créatif
Créer du lien : Élaborer un projet collectif
Devenir spectateur : Affiner son regard
Devenir acteur : finaliser une représentation et une exposition 

Des ateliers d'Arts plastiques, développeront un travail graphique et sculptural en références aux études de Sol Lewitt; Chaque participant déclinera un objet sculpture qui composera la scénographie générale. En synergie, ces volumes accompagneront la recherche chorégraphique sur un autre groupe: un espace, un lieu, et des situations à inventer ; Des gestes se combineront sur des nuances de temps et matières, de rencontres pour créer un univers poétique à partager . L’atelier reportage observera le travail collectif et individuel de la mise en œuvre du processus de création 

Détails sur demande